Vous êtes ici

Zygoptères et anisoptères

Date de l'actualité: 
11/06/2018

Il s'agit des libellules !

On distingue 2 sortes de libellules :

- celles qui replient leurs ailes sur leur dos quand elles sont posées : il s'agit des délicates "demoiselles" (ou savamment appelées les zygoptères)

JP. TROUILLAS

- celles qui laissent leurs ailes "déployées" quand elles sont au repos : ce sont les libellules "vraies" (ou encore anisoptères)

Quelques espèces particulièrement rares sont présentes sur le site Natura 2000 : une demoiselle, l'agrion de Mercure et trois libellules vraies, la cordulie splendide, le gomphe de Graslin et la cordulie à corps fin.

Le plan d'action prévoit le suivi de ces insectes et le démarrage de cette action a été validé en comité de pilotage en décembre 2017.

Cette opération a été confiée à l'association "les écologistes de l'Euzière", dont les naturalistes se tiennent prêts à sortir avec leurs épuisettes et leurs jumelles, dès lors que le temps sera un peu plus clément.

Concrètement, le suivi débutera dès la mi-juin.

Sur les principaux affluents de l'Hérault (Verdus, Avèze, voire Buèges), à la recherche de l'agrion de Mercure, les suivis sont programmés ainsi :

- semaine du 11 au 17 juin = 1er passage

- semaine du 2 au 8 juillet = 2nd passage

Sur le fleuve Hérault, à la recherche des trois libellules vraies, les suivis sont programmés ainsi :

- entre le 15 juin et le 8 juillet = 1er passage

- entre le 8 et le 22 juillet = 2nd passage

En complément de ces actions d'amélioration des connaissances, des actions de sensibilisation des baigneurs seront proposés courant de l'été sur les principaux sites utilisés.